Comment agir vis-à-vis de parois mitoyennes dans un projet passif ?

Dans le PHPP…

Bien qu’elles puissent être encodées, les parois mitoyennes construites sont considérées comme « non déperditives » (du point de vue de la réglementation). Leur encodage n’aura donc aucun impact sur le calcul des besoins nets en énergie de chauffage.
A l’inverse, la feuille « Puissance de chauffage » du PHPP considère toutes les parois délimitant le bâtiment, déperditives ou non. Le dimensionnement du système de chauffage et donc la puissance à installer prend en compte des déperditions nominales. Ceci est nécessaire afin de s’assurer que la puissance installée sera suffisante afin d’assurer une température confortable en période hivernale plus rude.