Dois-je encoder l’ombrage sur chaque fenêtre dans le PHPP ?

Le but de l’encodage PHPP est de réaliser le bilan thermique d’un bâtiment Il tiendra compte des apports solaires à travers les parois vitrées. Le fait de négliger l’impact de l’ombrage projeté sur chaque fenêtre pourrait avoir comme conséquence de sous-estimer les besoins nets en énergie de chauffage ou de surestimer la surchauffe.

Il conviendra donc d’encoder au minimum les ébrasements, débordants et facteur(s) d’ombrage supplémentaire(s) pour chaque fenêtre du bâtiment. Ainsi, le bilan thermique tiendra non seulement compte de manière plus précise des apports solaires mais également de l’influence de l’environnement sur les parois vitrées. Certains projets ayant des configurations plus complexes, toutes les questions relatives à l’encodage de l’ombrage peuvent être adressées à infotechnique@maisonpassive.be.