Que signifie la capacité thermique surfacique ?

La capacité thermique surfacique est un terme qui apparait dans le PHPP, feuille « Eté », cellule « C6 ».

La capacité thermique d’un élément correspond à sa capacité d’absorber ou de restituer une quantité d’énergie. Concrètement, cette donnée permet de considérer l’inertie du bâtiment par la prise en compte du nombre de surfaces massives qui délimitent un espace. Mais qu’entend-on réellement par « surfaces massives » ?

Selon la PEB :
« Les éléments de construction sont considérés comme massifs si leur masse est d’au moins 100kg/m², déterminé en partant de l’intérieur jusqu’à une lame d’air ou une couche à conductivité thermique λ inférieure à 0,20 W/(m.K). »