Quelle attitude adopter lorsque l’on construit en mitoyenneté ?

Pour répondre à cette question, deux approches sont à distinguer ; l’approche réglementaire et l’approche technique.

L’aspect réglementaire, typiquement rencontré dans le cas de notre nouveau vade-mecum, tient compte d’une situation fictive dans laquelle les parois mitoyennes d’un bâtiment certifié passif sont considérées comme non déperditives pour peu que ;
-  Les parois soient en contact avec un volume protégé adjacent ;
-  Les parois soient en contact avec un bâtiment construit.

Dans un tel cas, il n’est pas tenu compte de l’occupation (activités, t° de consigne, …) du bâtiment voisin, il n’est donc pas obligatoire d’isoler les parois considérées comme mitoyennes.

Une exception est à considérer dans le cas où le bâtiment voisin n’est pas encore construit mais que les parois du projet se situent en mitoyenneté ; il conviendra, dans cette configuration, de les considérer comme des parois en contact avec l’extérieur.

Outre cette approche liée au vade-mecum de la pmp, la PEB impose également une résistance minimum pour un mur mitoyen (voir annexe 3 de l’Arrêté du Gouvernement wallon du 10 mai 2012 ou Annexe 4 de l’Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-capitale du 21 décembre 2007). Celle-ci est donc à respecter pour tout projet, passif ou non.

L’aspect technique quant à lui doit plutôt tenir compte de la situation réelle. Ainsi, en cas de mitoyenneté avec un volume protégé dont il apparait clairement que certaines zones ne sont pas chauffées, le bon sens dictera d’isoler les parois en contact avec ces zones. De cette manière, on se prémunira ainsi de déperditions importantes et facilement atténuables.

Il convient également de contrôler efficacement l’ensemble des raccords entre les différentes parois. Un mur mitoyen non-isolé rencontrant une toiture isolée créera inévitablement un pont-thermique pouvant avoir un impact thermique et/ou pathologique relativement important selon la situation. Une étude plus approfondie de ce type de raccord permettra de déterminer la meilleure solution à mettre en œuvre.